Je suis un bal rétro, dois-je payer ?

Oui. Cette rémunération est la contrepartie du libre droit de diffuser de la musique enregistrée dans un lieu public, quel que soit le genre de musique.